ITALIE

Villes & régions

VOYAGE EN ITALIE     |      VILLES & RÉGIONS     |     LES INCONTOURNABLES     |     IDÉES VOYAGE     |     CRÉEZ VOTRE VOYAGE

• Les Pouilles •

Située dans le Mezzogiorno, on retrouve dans la région des Pouilles tout le charme de l’Italie : la dolce vita, l’exubérance des habitants mais aussi un mode de vie ancestral. Moins exubérantes que le reste du pays, les Pouilles ont beaucoup de charme, comme en témoigne la ville de Lecce.

Ce sont de longues étendues de sable blanc, noir ou doré où l’on peut s’arrêter dans de minuscules criques de galets et se baigner dans des eaux cristallines face à des falaises d’un blanc éclatant.

Sa culture se reflète dans son patrimoine architectural impressionnant, marqué par le passage de peuples successifs (Grecs, Romains, Sarazins, Byzantins, …). Les trulli en sont le parfait exemple. Ces maisons coniques en pierres sèches étaient utilisées comme des abris temporaires, des entrepôts ou des habitations par les agriculteurs de la région. Niveau gastronomie, Les Pouilles n’ont rien à envier au reste de l’Italie avec sa puissance du terroir et ses recettes traditionnelles simples mais très savoureuses !

• Naples & la côte Amalfitaine •

Naples est sans aucun doute la plus italienne des villes. Elle possède une forte identité à l’image de son peuple très accueillant. Turbulente et éruptive, à l’image du Vésuve, volcan majestueux dominant la baie en forme de croissant, la ville qui a inventé la pizza et la débrouillardise est remplie de charme.

C’est une destination culturelle sans équivalent en Europe. Aucune autre ville ne peut se vanter de posséder une telle histoire, tout en gardant sa personnalité à travers les siècles. Cette histoire, les voyageurs la verront en flânant dans ses rues. Sur des trottoirs escarpés, dans la longue avenue Spaccanapoli, sur les marches d’une église ou à la terrasse d’un café, en adoptant le rituel de la passeggiata (profiter de la douceur du soir pour se balader sur le front de mer), on s’imprègne aisément du mode de vie napolitain. L’art n’en est pas absent : palais royal, églises, monastères, édifices, musées…

Enfin, partez à la découverte de la côte amalfitaine. De Sorrento à Salerno, elle est une des plus belles côtes d’Europe, et peut-être du monde. Dans ce paysage digne de la mythologie antique, une route étroite, sinueuse et majestueuse, dessert Positano, Amalfi, Ravello, des villages perchés comme des nids d’aigle entre mer et ciel. Un pur joyau, au sud de Naples…

• Rome & le Latium •

Tous les chemins mènent à Rome… un chemin révélateur d’un voyage en Italie. Nulle part ailleurs 28 siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une ville. C’est un musée à ciel ouvert. Rome stupéfiait déjà ses visiteurs dans l’Antiquité, lorsqu’elle était une grande puissance.

De nos jours, plongé dans un défilé de temples et d’amphithéâtres antiques qui font partie intégrante de l’urbanisme, de basiliques monumentales ou de palais Renaissance ou baroques. Les innombrables églises témoignent des premiers temps de la chrétienté. Les fontaines et les places (Navona ou Di Spagna pour ne citer qu’elles), sans compter les ruelles au charme médiéval, en font un lieu où tous les styles se côtoient. Les amateurs de bonne cuisine seront aussi conquis par la gastronomie romaine. Et n’oubliez pas de jeter une pièce dans la fontaine de Trevi pour être sûr de revenir dans la Ville Éternelle…

Avec toutes ces excursions à faire, Rome peut se révéler épuisante, et vous aurez tout bénéfice à y échapper, le temps de découvrir le Latium. Riche d’attraits, tant culturels que naturels, cette région se goûte et s’explore, entre plages et lacs volcaniques, vestiges étrusques et monastères en sommet de colline.

• Florence & la Toscane •

Florence est sans conteste l’une des plus belles cités italiennes. La capitale toscane, ville d’art par excellence (elle réunit à elle seule 25 % des œuvres du patrimoine artistique italien), continue d’exercer une fascination sans égale dans l’imaginaire collectif. Florence est une référence absolue et incontestée, inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Elle est aussi le symbole de l’influente famille Médicis, qui a régné en maîtresse pendant toute la Renaissance. Cette lignée florentine a honoré la ville en favorisant la culture, l’économie et la politique. Parce qu’elle est si riche, il vaut mieux se préparer intellectuellement et culturellement pour ne pas passer à côté de l’essentiel.

Florence n’est pas seulement une ville-musée, c’est aussi une cité qui bouge et qui s’amuse. Pour l’appréhender, éloignez-vous du « Triangle d’Or » formé par l’Accademia, le Ponte Vecchio et Santa Croce et promenez-vous, à l’heure de l’aperitivo, dans l’Oltrarno du côté de San Frediano et de la piazza Santo Spirito. Les bars sont légion et ne demandent qu’à vous faire partager des moments de convivialité.

Mais la Toscane, c’est aussi des villes merveilleuses comme Sienne ou Pise. Elle abrite quantité de joyaux du Moyen Âge à la Renaissance, âge d’or de la Toscane où Giotto, Leonardo Da Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Dante, Machiavel et tant d’autres ont réalisé des chefs-d’œuvre que l’on admire aujourd’hui.

• Bologne & Emilia Romagna •

Capitale de l’Emilie-Romagne, Bologne est considérée comme l’une des villes médiévales les mieux conservées d’Europe et offre aux voyageurs de nombreux joyaux architecturaux et culturels. Ils déambuleront dans les rues à arcades, découvriront son centre historique médiéval (le plus grand d’Europe après Venise), les portiques en arches, admireront les rares objets du musée archéologique et les nuances rouges des maisons aux toits de briques en terre cuite …

Il fait bon vivre à Bologne, une ville gaie et animée, parfaite pour le shopping. C’est une cité estudiantine par excellence et un haut lieu de la gastronomie. Très appréciée des italiens, cette ville est une étape incontournable pour les touristes voulant connaître un peu mieux la culture transalpine et reste épargné par le tourisme de masse.

La région Emilie-Romagne abrite une population très accueillante. Elle possède des destinations souvent méconnues mais magnifiques comme Bologne, Parme, Ravenne ou encore la station balnéaire de Rimini. La plaine du Pô en fait une terre particulièrement fertile et sa gastronomie est l’une des meilleures d’Italie. C’est là où l’on trouve des produits dont la renommée n’est plus à faire : jambon de Parme, parmigiano reggiano (parmesan), vinaigre balsamique …

• Venise & la Vénétie •

De Vérone à Padoue, en passant bien évidemment par l’éternel Venise et les étonnantes Dolomites, la Vénétie est une région pleine de charme au patrimoine naturel et culturel très riche. Une région aux mille facettes et historique, parfaite pour un week-end en amoureux mais aussi pour un circuit en famille.

On a beau s’y attendre, on ne peut que ressentir un vrai choc devant la beauté de Venise, cité unique et immuable depuis le Moyen-Âge ou presque. La Basilique San Marco, le marché du Rialto, les ateliers de Murano, le pont des Soupirs, les palais qui bordent le Grand Canal … De la Piazza San Marco au quartier perdu de Cannaregio, la ville entière est un musée à ciel ouvert. Les styles baroque, gothique ou Renaissance y sont représentés par ses églises, ses palais ou ses vieilles demeures restées intactes. Venise, c’est le charme à chaque coin de rue. Le meilleur moyen de visiter la ville est d’y aller dans les périodes creuses : vous éviterez la foule et vous verrez son authenticité.

• La Calabre •

Une Italie du Sud méconnue. Entre sa nature sauvage et mystérieuse, ses plaisirs de la mer et de la montagne et sa culture riche en coutumes et traditions, la Calabre est restée longtemps méconnue. Pourtant elle est une destination idéale pour des séjours nature, balnéaires et culturels.

La Calabre se trouve à l’extrémité de la botte, isolée du reste du pays par le massif Pollino, entre la mer Tyrrhénienne et la mer Ionienne et séparée de la Sicile par le détroit de Messine. La région est donc difficile d’accès. C’est en voiture qu’elle se découvre, ce qui est parfait pour voyager à son rythme et profiter d’un des plus beaux paysages de la Méditerranée. Loin du tourisme de masse et hors des sentiers battus, la Calabre conviendra à tous les voyageurs car elle réunit :

  • La nature, avec l’arrière-pays de la Calabre, un paysage vert avec les plantations d’agrumes et les champs d’oliviers mêlées à la couleur bleue de la mer et des lacs.
  • Le balnéaire : Entre la mer Tyrrhénienne et la mer Ionienne, ceux qui aiment profiter du soleil et se baigner dans une eau cristalline riche en poissons n’auront que l’embarras du choix pour choisir leur plage.
  • La culture : Les amateurs de culture pourront découvrir le passé de cette terre. La Calabre fut le berceau de la Grande-Grèce, terre d’adoption de Pythagore, et compte de nombreux monuments riches en histoire où les coutumes et les traditions y sont encore bien présentes.

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter.

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Selectour - Carol' Voyages will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.